Dans la première partie de cet article, le professeur Henri Joyeux, figure d’influence sur la santé et l’alimentation, nous a indiqué deux conseils en nutrition :
 
  • Ne pas consommer de lait de vache, ce lait n’étant pas un produit adapté à nos besoins (mieux vaut boire du lait de chèvre ou de brebis).
  • Réduire les plats de viande (et surtout la viande rouge), ces aliments étant chargés en graisses cachées, et jugées nocives pour le cœur si vous en consommez plusieurs fois toutes les semaines. 
L’ancien docteur a délivré d’autres recommandations en nutrition. Deux d’entre elles nous semblent particulièrement importantes, et nous allons en parler. Mais faut-il croire Monsieur Joyeux pour autant ? On vous partage notre avis à la fin de cet article.

Le gluten, ce plaisir coupable

Le gluten concerne de nombreux aliments à base de blé, d’orge, de seigle ou de maïs. Ainsi, le pain, les pâtes, les pizzas et tous les autres produits similaires sont susceptibles de causer des problèmes si la consommation s’avère excessive.

Tout le monde n’est pas d’accord sur ce sujet, notamment avec le fait que les produits riches en gluten sont désormais partout dans notre quotidien. Certaines personnes semblent mal le digérer tandis que d’autres n’éprouve aucun problème particulier après en avoir consommé.

Le problème que souligne Henri Joyeux est intéressant : les produits à base de gluten ont eux aussi souffert de l’agriculture intensive, rendant leur apport bien plus élevé qu’il ne devrait l’être. Ainsi, si vous achetez une baguette blanche bon marché, votre assimilation de gluten pourrait être bien plus forte qu’avec une baguette faite maison, par un artisan. S’en résulte des ballonnements douloureux, un risque de tomber malade plus fréquent et des coups de fatigues réguliers.

A forte consommation, le gluten pourrait être le coupable d’une intoxication alimentaire et d’une vulnérabilité prononcées aux allergies. Monsieur Joyeux nous invite à faire un test et à se priver du gluten pendant deux semaines environ, afin d’en juger les résultats.

Une alimentation bio et de saison !

C’est l’un des derniers conseils principaux du professeur : si la nourriture bio n’est pas accessible à tout le monde (selon votre localisation et le prix d’achat), il est à la portée de chacun de se renseigner des agriculteurs environnants et de s’en rapprocher, ceci afin de profiter d’aliments non transformés et exempts de pesticides.

Les aliments présentés dans les supermarchés perdent de leurs apports en nutrition (déplacements de nourriture fréquents, mauvaise conservation), et délivrent parfois des composants difficiles à digérer pour notre organisme. Ainsi les surgelés et les conserves peuvent abriter des bactéries et des éléments attaquant votre estomac, ce qui peut augmenter le risque d’inflammation voire de cancer. Il est donc important de varier votre alimentation ET de varier vos producteurs en ne vous limitant pas à la grande distribution. 

Fait-il croire Henri Joyeux ? Notre conseil :

Que l’on soit convaincu ou non des dires du professeur Joyeux, on ne peut que reconnaître l’utilité de certaines de ses recommandations.

Le simple fait de consommer moins d’aliments en grande quantité (comme la viande et le pain) vous encourage à découvrir de nouvelles nourritures et de nouvelles façons de cuisiner. Et c’est là le secret, à nos yeux, d’une bonne alimentation : manger différents aliments et apporter à notre corps différents apports, de sorte qu’il n’ait plus de carence et se renforce.

La clé est d’opter pour une alimentation qui renforce votre système immunitaire : plus vous étendez vos horizons et équilibrez vos consommations, plus vous vous sentirez mieux et tomberez moins malade. Certaines personnes arrivent à éviter des rhumes pendant un an, et parfois bien plus !

 Nous vous encourageons aussi à consommer bio, et de préférence, chez des producteurs locaux. Nous sommes aujourd’hui de mieux en mieux renseignés sur les produits utilisés pour conserver les aliments, et leur toxicité vis-à-vis du corps. Préférez échanger avec les producteurs, testez leur produits et voyez ce qu’ils mettent dessus.

Si vous appliquez ces deux principes, vous mangerez bien mieux et saurez prendre soin de votre corps. Comme dernière petites indications, voici ce que nous vous recommandons de consommer en priorité pour vous remettre en forme :

  • Des fruits et des légumes de saison pour la vitamine C. Privilégiez aussi le brocoli comme légume vert.
  • Des poissons gras et plus particulièrement de l’huile de foie de morue pour la vitamine A.
  • Des graines et des noix pour le fer et le zinc.
  • Du melon, de la tomate et du pamplemousse pour résister face au cancer.

 

Et surtout, n’oubliez pas de respirer abondamment en faisant de l’exercice !​


Articles similaires

Catégories

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez  nos articles bien-être !

Envoyé !

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion